POUR VÉNISSIEUX A HAUTEUR D’ENFANT

  • Nous voulons une ville accueillante pour les enfants, une ville éducative qui leur permettent de grandir et de s’épanouir, à l’école comme dans les différents lieux d’accueil
  • Face à l’évolution constante de la population vénissiane, nous mettrons tout en œuvre pour anticiper les besoins d’accueil des enfants en crèche, en école, mais aussi en collège, pour répondre au mieux à ces besoins, de manière réfléchie et optimisée ; d’ailleurs nous augmenterons les capacités d’accueil des crèches municipales
  • Pour le bien-être des enfants, nous débitumerons les cours d’école afin de les rendre plus agréables et plus tempérées, mais aussi pour que les enfants puissent y découvrir la nature et son fonctionnement
  • Pour la santé de nos enfants, mais aussi des agriculteurs qui les nourrissent, nous augmenterons la part de bio dans les repas préparés à la cantine et surtout, nous supprimerons les emballages plastiques des repas (leur réchauffage entraînant le passage dans les aliments de substances toxiques dont des perturbateurs endocriniens)
  • Nous développerons aussi les actions autour de la parentalité : parent est le métier le plus difficile au monde et le seul pour lequel il n’existe pas de formation : nous développerons non seulement la sensibilisation aux enjeux éducatifs mais aussi les Lieux d’Accueil Enfant-Parent et les rencontres entre parents pour partager les vécus et les réflexions
  • Nous mettrons l’accent sur les actions d’éducation à l’environnement (comme le jardinage ou les temps de découverte de la nature) et à la citoyenneté (comme des ateliers philo pour apprendre à réfléchir sur notre place dans le monde et dans la société)

Pour Vénissieux Zéro Chômeur

  • Vénissieux est fortement touchée par le chômage malgré 27000 emplois sur son territoire ; cela est lié entre autres à l’inadéquation entre la formation des Vénissians et les postes proposés par les entreprises locales
  • nous travaillerons en partenariat avec les entreprises et les établissements de formation pour permettre aux Vénissians d’accéder aux postes proposés sur le territoire 
  • nous agirons également en amont, dans la lutte contre l’échec scolaire (en proposant par exemple de l’aide aux devoirs sur les temps périscolaires) afin de donner toutes les chances aux jeunes Vénissians d’exercer le métier de leur choix
  • pour les personnes déjà au chômage, nous porterons un projet Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée ; ce projet s’appuiera sur un travail partenarial entre tous les acteurs de l’emploi et de l’insertion ; il partira des compétences et savoir-faire de volontaires en recherche d’emploi, et d’un état des lieu des besoins non-couverts sur le territoire faute de rentabilité marchande, pour créer une activité source d’emploi sécure (CDI) et de formation pour les volontaires, ce projet sera financé par l’État et les collectivités à partir des économies directes et indirectes induites par la réduction du chômage 
  • en partenariat avec la métropole (qui détient la compétence Economie), nous appuierons le développement d’autres structures l’Economie Sociale et Solidaire (coopératives, commerces de seconde main…) et nous dynamiserons le commerce de proximité (par de l’accompagnement, des aides à l’installation, l’animation du réseau commerçant)

Pour Vénissieux plus de pouvoir d’agir

  • le pouvoir d’agir est un facteur de santé psychique et physique (dans une même situation, la personne qui a un pouvoir d’agir sera en meilleure santé que celle qui est résignée) ; c’est également un facteur de démocratie, car le pouvoir d’agir précède l’expression citoyenne
  • nous développerons le tissu associatif > nous soutiendrons les associations dans leur création (par du conseil et de l’orientation vers les structures d’accompagnement, par du travail de réseau), leur logistique (par la mise à disposition de matériel mutualisé) et leur communication car la diffusion de l’information est un élément-clé pour le rayonnement associatif
  • l’accès à l’information étant essentiel à l’exercice du pouvoir d’agir, nous maintiendrons le journal Expressions / nous travaillerons pour que l’information soit toujours plus accessible sur le site internet de la Ville / nous veillerons à ce que les informations sur les enquêtes publiques et autre consultations obligatoires soient mieux relayées et nous proposerons aux habitants d’acquérir les connaissances nécessaires pour comprendre et agir sur leur territoire (sans trébucher sur le « mille-feuille » administratif)
  • enfin, nous repenserons les conseils de quartier pour qu’ils deviennent le pivot de l’animation de dynamiques locales et citoyennes > nous améliorerons la communication autour de leur activité et la vie du quartier / nous accompagnerons leurs membres dans l’animation de groupe et la conduite de projet / nous leur attribuerons un budget participatif pour organiser des aménagements ou des événements élaborés au sein conseil de quartier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :